Le SD-WAN (Software Defined Wide Area Network) a pour objectif de simplifier le management et l’opérabilité du WAN (ou Réseau Privé Étendu), par un mécanisme d’identification et de priorisation intelligente et dynamique des flux.

Les services marketing se sont, depuis quelques temps, totalement appropriés ce terme pour le vendre à toutes les sauces. Quelques explications s’imposent !

Ce procédé est apparu avec la multiplication des applications dans le Cloud et l’externalisation des systèmes d’information. En effet, sécurité des accès, disponibilité du service, temps de réponse sur les applications critiques sont devenus des points cruciaux, à tel point qu’il est devenu indispensable d’avoir de la visibilité sur ce qui se passait dans les tuyaux réseaux. De là, sont nées pléthores de solutions différentes empilées. Le but du SD-Wan est de concentrer ces solutions dans un seul équipement pour simplifier la gestion des réseaux et diminuer les coûts.

Proginov, précurseur sur cette technologie ?!
Proginov n’a pas été en reste. Précurseur sur le mode hébergé dès 2001, le constat de l’équipe hébergement a été le même, et la R&D de Proginov s’est mise en quête d’une solution utile pour ses clients.

La ProgiBox a donc été créée dans ce but dès 2008. Au fil des années, elle a continué à évoluer et regroupe désormais les fonctionnalités de gestion des liens avec un 3e niveau de secours, de gestion de la QoS (Qualité de service) et de la gestion de la compression.

On parle ici de la ProgiBox, en tant que produit, mais c’est en réalité un équipement totalement sur mesure, car les besoins des entreprises ne sont pas les mêmes selon le niveau d’éligibilité des sites et les technologies de liens choisis, selon les exigences au niveau du service (production en 3×8 ou bureautique), selon les flux (flux métiers critiques, navigation internet, messagerie), selon le budget consacré, le nombre d’utilisateurs ou encore les besoins, comme le téléchargement de documentation technique.