L’ARRCO et l’AGIRC, régimes de retraite complémentaire pour les salariés du secteur privé, fusionnent à partir du 1er janvier 2019. Cette fusion a pour but d’apporter « simplicité et lisibilité aux bénéficiaires : un seul compte de points et une seule liquidation de retraite pour les salariés ».

Désormais, toutes les cotisations seront envoyées à un seul organisme de retraite : l’AGIRC-ARCCO.

À cette occasion, le mode de calcul des cotisations retraite est remis à plat : désormais il n’y a plus que deux tranches de salaires : T1 (jusqu’au plafond de la sécurité sociale) et T2 (entre 1 et 8 plafonds de la sécurité sociale). Les cotisations AGFF (Association pour la Gestion du Fonds de Financement de l’AGIRC et de l’ARRCO), GMP (Garantie Minimale de Points) et CET (Contribution Exceptionnelle et Temporaire) disparaissent. Mais deux nouvelles contributions sont créées : la Contribution d’Équilibre Général (CEG) et la Contribution d’Équilibre Technique (CET).

Proginov travaille actuellement sur ces modifications de paramétrages, de calculs et de déclarations, pour fournir une nouvelle version de Proginov RH sur cette fin d’année 2018.