Chaîne de préparation de produits frais de la mer

Par Gildas Legeay, chef de projet agroalimentaire chez Proginov

Plus que jamais, la traçabilité des produits (notamment dans l’agroalimentaire) revêt une importance particulière. En effet, de plus en plus, on attend un niveau de transparence maximal de la part des fabricants et transformateurs de produits. Heureusement, la technologie est là pour nous y aider.

La traçabilité des produits grâce aux standards EAN 13 et EAN 128

Dès la réception des produits, dans Proginov ERP, un maquetteur d’étiquettes va aider à la création d’étiquettes au format standard GS1. Rappelons que GS1 est l’organisation mondiale de standardisation, neutre et à but non lucratif, créée par les entreprises pour faciliter l’échange d’information et le commerce. Les formats EAN 13 et 128 permettent de créer des codes-barres uniques pour chacun des produits.

Ainsi, grâce à la génération d’étiquettes, les produits sont identifiés dès leur réception, pendant leur transformation, jusqu’à leur expédition.
Que ce soit en amont ou en aval de la transformation, la lecture de ces étiquettes via un terminal mobile fiabilise l’information à toutes les étapes du processus. À tout moment, on sait, grâce à l’ERP, quel produit on stocke, on utilise, on transfère, on transforme, on vend. Elle facilite l’acquisition des données, fiabilise les flux, le stock et la traçabilité en réduisant les erreurs de saisie.

L’utilisation de ces codes uniques permet également d’automatiser certains flux. L’ERP peut par exemple communiquer avec des logiciels tiers pour affecter et orienter des colis sur un convoyeur, afin de les diriger vers une palette par exemple.

La réponse aux exigences IFS (International Food Standard)

En sécurisant la production alimentaire et son environnement sanitaire, l’ERP est un atout pour l’obtention de cette certification de sécurité alimentaire. Il fiabilise la donnée, permet par exemple de bloquer l’utilisation d’un lot périmé ou encore d’assurer une durée de vie à réception du produit suffisante.

D’autres éléments de qualité en dehors de la traçabilité

Grâce au système de scan des étiquettes, d’autres éléments de qualité peuvent être assurés : le délai de garantie client, le retour en date, la péremption des lots, etc. Le système bloque systématiquement toute utilisation ou départ de lot non conforme.

Le contrôle qualité (avec demande d’échantillonnage ou non) à réception ou en cours de production est également facilité grâce à l’outil. On peut, par exemple, programmer un contrôle selon une liste paramétrable, pour un couple produit/fournisseur toutes les x réceptions. Même chose pour les contrôles sur les postes de travail qui peuvent être réalisés de manière cyclique ou en début d’ordre de fabrication.

L’ERP est un outil de gestion au sens économique du terme, mais pas que ! Assurer la traçabilité, c’est aussi répondre aux exigences de qualité, que ce soit pour la sécurité alimentaire ou pour le plan d’assurance qualité de tout autre produit.