Témoignage


Blanloeil


Pour une gestion métier unifiée

Blanloeil est fondée en 1944 dans la région de Clisson (44) par les frères terrassiers André et Marcel Blanloeil. L’entreprise étend son activité en 1970 avec l’achat de la carrière du site de Vallet. La SA Blanloeil est créée l’année suivante par les enfants Jean, Louis et Adelaïde Blanloeil et se diversifie avec la création d’une centrale de production béton et d’une seconde d’enrobés, respectivement en 1979 et 1990. La société intègre le groupe Nivet en 2000 tout en gardant son patronyme et son indépendance. Sous la même entité juridique quatre activités se complètent désormais : carrières, béton, enrobés et TP.

Bertrand Emeriau, anciennement chez Cegelec, devient le Directeur Administratif et Financier de la société Blanloeil en 2008 alors que la question de changement de système d’informations est déjà posée.

«Unifier la gestion des activités»
Bertrand Emeriau nous raconte : « À mon arrivée, l’entreprise était en pleine phase de réflexion dans le but de remplacer son système de gestion informatique. La principale problématique était de se libérer des contraintes dues au cloisonnement des environnements multilogiciels.

La majorité des salariés de l’entreprise étaient satisfaits des diverses applications. Celles-ci répondaient aux besoins spécifiques de chaque service, mais sans lien entre-elles.
De fait, les ressaisies étaient nombreuses et restaient un facteur bloquant en terme d’efficacité et de sécurisation des données. Les redondances étaient fréquentes. Le support d’échange d’information entre les services était essentiellement le papier et Excel. L’absence de synchronisation des flux compliquait les analyses et la facturation T.P. restait manuelle.

Le besoin d’unifier les outils informatiques de l’entreprise avait pour objectif de renforcer la sécurité des informations, l’optimisation des tâches administratives et la réactivité en terme de pilotage.»

Plusieurs éditeurs ERP sont contactés et des groupes internes sont créés afin d’impliquer les futurs utilisateurs et définir précisément les besoins des différents services de la société. Proginov propose donc à la société Blanloeil une solution globale de gestion (gestion commerciale, comptabilité et paye) associée au module TP alors en cours de développement.

B.E. : « L’enjeu était de taille et le pari risqué car nous savions que les développements allaient être nombreux. Le module carrières était déjà opérationnel mais Proginov était récemment arrivé dans le monde du TP. Il manquait des caractéristiques métiers importantes comme par exemple un programme d’étude adapté, le suivi de résultat à l’affaire ou la facturation à l’avancement .
Le challenge a été de miser sur la capacité de Proginov à comprendre nos métiers, d’intégrer nos spécificités et de tenir les délais. Mais nous avions face à nous un éditeur intégrateur avec des équipes fortement impliquées, une couverture fonctionnelle complète, et une forte volonté d’investir dans les métiers du TP, ce qui a conforté notre choix.»

« Bascule par étapes »
Finalement Proginov sera retenu et le plan de phasage de bascule commencera dès avril 2008.
B.E. : « Comme nous avions associé en amont nos salariés à la réflexion et grâce à leur réelle implication l’analyse contextuelle fut rédigée rapidement. Cela nous a permis de basculer vers l’ERP Proginov en commençant par la paye en avril 2008. Par la suite, les différents services ont été équipés progressivement et Blanloeil fonctionne en full ERP depuis le 1er janvier 2009.»

« Les particularités du TP totalement intégrées à l’ERP »
B.E. : « La diversité des flux générés par nos activités nécessite une analyse très fine de nombreux indicateurs, indispensable au pilotage de notre société.. Nous avions d’ailleurs un impératif dans le cahier des charges : produire en début de mois un reporting sécurisé et très automatisé, à destination du groupe Nivet.

D’autres particularismes comme les cessions internes entre les différentes activités, les situations de travaux ou encore les procédures des marchés publics sont gérées par Proginov. Une interface Edisys intégrée à l’ERP nous permet de générer automatiquement un projet d’affaire à partir des appels d’offres publics.

Grâce aux outils de reporting de l’ERP Proginov, nous pouvons désormais mieux suivre nos achats (les conducteurs travaux réalisent leurs commandes via la base articles), nos créances clients (état d’encours disponible par conducteurs, par affaires), nos stocks sur chaque sites, nos résultats par chantiers (accès détaillé aux dépenses) nos résultats par engins. Nous pouvons aussi obtenir la liste des chantiers sans PV de réception, la mise à jour du carnet de commande et d’activité, les encours de caution affectés par banque, par affaire, etc.

Les possibilités sont nombreuses et actuellement nous utilisons plus d’une trentaine de modèles de rapports d’analyse.

Autre caractéristique importante de notre métier : la gestion des encours. Les chantiers peuvent s’étaler sur de longues périodes (mois, années) et se situer à divers degrés d’achèvement. Le module de suivi des encours par affaires permet d’historiser les éléments à facturer et d’actualiser en temps réel la marge.

Proginov autorise l’utilisation de modèles de facturation personnalisables (avancement au pourcentage, à la quantité), au cas par cas s’il le faut. Souvent dans la profession, la facturation est faite sous Excel ; avec Proginov tout est intégré dans le système d’information.

De la même manière les informations de fournisseurs ou cotraitants viennent enrichir les données de gestion. Par l’intermédiaire de la GED (Gestion Électronique des Documents), mise en place prévue en 2012, on peut aussi lier des fichiers externes à une affaire comme les retenues de garantie, les notes d’échéances, les cautions, les plans de sécurité, etc...

Les liaisons entre la gestion commerciale et la paye sont automatiques (alimentation dans les 2 sens) , aussi les éléments variables de paie sont générés par la saisie des pointages. Des états de contrôles de saisie sont disponibles, en lien avec les absences saisies en paie.
La gestion des immobilisations est interfacée avec le suivi des résultats des engins, et la gestion des intérimaires nous permet de sortir une préfacturation…»

« Proginov a su s’investir et comprendre notre métier »
B.E. : « Aujourd’hui nous fonctionnons de manière autonome et l’ERP Proginov répond majoritairement à nos besoins. Bien sûr, il subsiste toujours des détails fonctionnels à intégrer. Nous faisons appel régulièrement à Proginov pour de nouvelles demandes mais cela reste des améliorations de confort pour nous faciliter encore le quotidien.

Proginov a su se mobiliser tout au long du projet et appréhender nos activités. Au final le bénéfice a été réciproque pour les deux sociétés.»